Le 8e opus du cycle « Bande dessinée et Histoire »

« Bande dessinée et Histoire » fait le lien entre le travail d’auteurs de bande dessinée et les sources dont ils s’inspirent. L’exposition permet de découvrir des planches de bande dessinée originales et des documents d’archives. Cette huitième édition nous plonge dans  la vie des ouvriers de la première moitié du 20e siècle notamment en Ille-et-Vilaine.

 

Les archives

L’exposition présente des documents produits entre le début du 20e siècle et 1969. Cependant, l’essentiel de ces ressources provient de la période allant des années 1920 jusqu’à l’année 1945.

Les archives utilisées sont pour la majeure partie des documents administratifs issus des communes du département, des cartes postales et des affiches de propagande politique.

 

Les planches de bande dessinée

Cet opus se base sur une exploration du travail de Bruno Loth entre récit biographique du parcours de vie de son père Jacques Loth  et volonté de mettre en bande dessinée le témoignage d’un ouvrier. L’auteur tenait en effet à donner la parole à un « homme ordinaire », un de ceux dont le récit de l’histoire est invisibilisé et qui nous sont présentés souvent comme des sujets passifs pris dans le cours des évènements. Bruno Loth défend ainsi vouloir raconter l’histoire de cette majorité de la population qui ne fût pas héroïque et pour laquelle le combat se résuma en celui de la vie de tous les jours, écorchée par la guerre, ses épreuves et ses pertes.

L’intégration de planches originales permet de mettre en perspective la création de l’auteur avec le travail de recherche d’archives nécessaire pour reconstituer le ton de cette période historique.